Malediction

Au Théâtre des Sources de Fontenay-aux-Roses

Duda Paiva mêle danse, marionnette et multimédia dans un univers fantasmatique.

Inspiré de l’histoire du Magicien d’Oz, Malediction n’a rien de ces comédies musicales américaines en technicolor. Entre visions fantasmatico-fantaisistes et distorsions grotesques, le spectacle de Duda Paiva, créé en 2008, explore l’univers trouble de nos vies intérieures. Entre Duda Paiva et son comparse Javier Murrugarren qui se partagent la scène, le personnage principal est une marionnette de grande taille à l’apparence pour le moins étrange, voire monstrueuse. La sorcière verte, rejetée pour sa couleur de peau et obsédée par les souliers rouges de Dorothée. Mais, derrière la repoussante créature, se cachent les aspects peu reluisants de nos relations, voire de nos pulsions, humaines : la compétition, la méfiance, l’envie.

La pièce narre en effet l’histoire de deux médecins, qui, tout à l’opération du personnage, dissèquent leur propre relation faite de rivalité, d’amitié et d’amour. Sur scène, deux hommes en blanc autour d’une table de dissection, scalpels à la main et prêts à soulever le drap… Un toussotement rauque se fait entendre et les voici nez-à-nez avec un monstre vert du ventre duquel ils extirpent une paire de souliers rouges : la bête n’a pas de cœur mais cela ne l’empêche pas de prendre vie.
Grâce à la fluidité des mains de Duda Paiva (et d’André Mello), et de ses variations vocales, le personnage verdâtre s’anime. Les marionnettistes écartèlent le corps de mousse pour y greffer une tête de bichon frisé. Ils lui prêtent ensuite leurs jambes, leurs dos, leurs corps pour donner vie à toutes sortes d’aliens inspirés des contes de fées tels le Prince Grenouille, le Petit Chaperon Rouge ou même King-Kong. Et toujours sur l’air d’Over the rainbow !

Durée prévue : 1h10 | compagnie : Duda Paiva company | création danse et marionnettes : Duda Paiva | création chorégraphie : Paul Selwyn Norton | danse, marionnettes : Javier Murrugarren ou Ederson R Xavier | dramaturgie : Nienke Rooijakkers | régie : Neville Tranter | lumière, décor : Hans C. Boer | conseil images et vidéo : Marloeke van de Vlugt | musique : Erikk Mckenzie | marionnettes : Duda Paiva, Andre Mello | costumes : Atty Kingma | équipe technique : Mark Verhoef, Hans C Boer | assistante de production Marijana Mikolcic.
Production : Prisca Maas, coproduction : Agder Teater, Kristiansand (NO), CaDance festival 2008, Laswerk et avec le support financier de NFPK+, VSB Fonds, Prins Bernhard Cultuur Fonds, SNS Reaal Fonds.

Le 19 novembre à 20h30