L’Ecole de la marionnette fait sa scène à Clamart

Nouvellement conventionné pour les arts de la marionette et le théâtre d’objets, le Théâtre Jean Arp de Clamart inaugure sa saison marionnettique par une carte blanche aux élèves de l’École nationale supérieure des arts de la marionnette en une soirée unique, le 11 octobre.

École unique en son genre, fondée il y a plus de vingt ans à Charleville-Mézières, l’ESNAM (l’Ecole nationale supérieure des arts de la marionnette), dirigée par Lucile Bodson, est un véritable vivier d’artistes des formes manipulées. Privilégiant les rencontres pluridisciplinaires, en invitant auteurs, plasticiens, scénographes, artistes de théâtre et des nouvelles formes scéniques à intervenir dans le cursus des étudiants, l’ESNAM forme des créateurs, à la fois acteurs marionnettistes mais aussi auteurs. C’est ce qu’on découvrira le temps d’une soirée à Clamart.

Au programme des réjouissances, des spectacles ou maquettes issus de travaux de stages réalisés par les élèves de la 8ème promotion de l’ESNAM (2008-2011).

Les Vivants et les morts de Raymond Queneau. Forme de marionnette à gaine et théâtre d’objet présentée à la fin du stage dirigé par Jean-Pierre Larroche en mai dernier.

Petites formes de cabaret
Des propositions ludiques dont une forme réalisée à l’occasion du stage Punch and Judy mené par Rod Burnett en mai 2010, sur la marionnette à gaine traditionnelle anglaise.

Des extraits de Attends-moi
Création collective de théâtre d’ombre, écrite et mise en scène par François Cervantes présentée par les élèves de la 8ème promotion en juin 2010. A partir de récits et de témoignages autobiographiques ou inventés, François Cervantès a bâti un scenario et des histoires qui racontent un voyage, une épopée.

Lundi 11 octobre à 20h, entrée libre sur réservation. http://www.theatrarp.com