Par ici la bonne S.O.U.P.E.

Tour de chauffe avant la Nuit de la marionnette, les Pièces montées de la S.O.UP.E, présentées à Pantin samedi dernier, ont montré la belle diversité artistique d’une équipe très créative. En attendant leur nouvelle création, Ce que je fais là assis par terre, du 16 au 21 novembre à Pantin.

Quel rapport entre Vanité/Humeurs, Sous le jupon, Orphée, manipulations, Au Plaisir d’offrir ou encore Macao et Cosmage ? Pas grand chose si ce n’est un côté rétro et froufrou coquin pour au moins deux de ces créations, toutes portées par le collectif La S.O.U.P.E. Compagnie touche-à-tout qui affectionne l’atmosphère cabaret, avec forte présence de la musique, et aime à prendre le public entre quatre yeux. Chacune de ces pièces courtes, souvent des solos, a été créée par un des membres de la S.O.U.P.E, épaulé par les autres. D’où la diversité des formes.

Conte musical avec manipulation de planches dessinées, boniment à tiroirs, ombre et images projetées, voyance et voyeurisme pour un spectateur… D’une pièce à l’autre, que l’on découvre en petit groupe sur les traces d’un guide, l’effet de surprise est total. Et quand, en plus, le spectacle alterne avec les bons petits plats, servis par les mêmes et en bonne compagnie, on se dit que le temps a passé trop vite. Et qu’heureusement, bientôt, il y a la Nuit de la marionnette, le 27 novembre.
A découvrir d’ici là, la nouvelle création de la S.O.U.P.E, Ce que je fais là assis par terre, adaptée du roman de Joël Egloff, du mar au jeu à 19h30, ven et sam à 20h30, dim à 16h. Salle Jacques Brel à Pantin. www.theatredelamarionnette.com et www.lasoupecompagnie.com