› Fontenay-aux-Roses

Maja

collectif X

vendredi 6 mars à 21h | Théâtre des Sources

DE QUOI LE LOUP EST-IL LE NOM ?

Inspiré de la structure des contes et du cinéma, Maja raconte l’épreuve d’un père.

C’est l’enfant qui déroule l’histoire, par la voix de Maud Lefebvre, l’autrice et metteuse en scène du spectacle. « Quand j’étais petit j’ai perdu ma mère et avec elle j’ai perdu mon père ». En de courtes séquences entrecoupées de noir, il raconte le bonheur quotidien brisé par la perte, l’éloignement du père, physiquement là mais de plus en plus absent à lui-même et aux autres, à son fils. Malheureux, impatient, colérique.
L’espace s’inscrit dans un carré tracé au sol comme un espace de jeu. À chaque scène la configuration se modifie. Le mobilier monté sur roulettes change à chaque fois, manipulé par des hommes en noir. Une table, des chaises, une armoire, un lit comme dans une maison de poupées. Il y a quelque chose de Boucle d’or ou des Trois petits cochons : l’espace intime passe par les objets, chaque fois reconfiguré. Et entre chaque séquence, un passage au noir.
Et puis l’espace se vide, les scènes se font plus courtes, fugaces comme des apparitions. Obsédé par le loup qui rôde, le père devient fou, saisit son fusil et le tue. Une fois, deux fois, trois fois, dix fois, cent fois. Saisit son fusil et le tue… Saisit son fusil et le tue… La séquence, irréelle, se répète en boucle, le rythme s’accélère, la lumière s’éteint et se rallume brusquement comme des flashes. L’homme perd pied, fou de douleur et de rage…
Mais le loup revient sans cesse. Le loup de sa douleur, cette sauvagerie qui est en lui et revient inlassablement. Il y a la marionnette du loup bien sûr mais ce sont tous les éléments du spectacle qui se trouvent ici marionnettisés, manipulés. À commencer par le père complètement dominé par ses émotions. « Tout le monde a un moment doit se retrouver seul pour grandir », c’est l’esprit de la mère qui parle, par la voix de l’enfant, mais là ça concerne le père. Le père qui pleure et finira par se défaire du loup en l’acceptant, en lui parlant. Jusqu’au final réconfortant.

Maïa Bouteillet


Maja est un spectacle s’adressant à toutes les générations avec des problématiques propres à l’individu, petit ou grand, au travers d’images tendant vers l’onirisme, le sensible et l’intime. Pendant son parcours, le père se déconstruit, le Loup n’apparaît plus comme un ennemi extérieur mais comme la partie négative du père, qu’il ne peut nier. C’est en prenant conscience de ses défauts et en les surmontant que l’adulte, comme l’enfant, pourront se construire. Un spectacle délicat et tout en nuances.


réservation en ligne-> en cours



écriture, mise en scène Maud Lefebvre
interprétation Kathleen Dol, Arthur Fourcade, Cristina Iosif, Lucile Paysant
lumière Valentin Paul
son Clément Fessy
conception, réalisation marionnettes Anne Legroux
conception décors Maud Lefebvre
construction décors Charles Boinot, Valentin Paul
administration de production Carole Villiès

durée 1h

production Collectif X
coproduction Théâtre le Verso, Théâtre du Parc, Théâtre des Pénitents
avec le soutien du Ministère de la Culture / DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, de la Région Auvergne- Rhône-Alpes, du Département de la Loire, de la Ville de Saint-Étienne, de la SPEDIDAM et du Groupe des 20 Auvergne-Rhône-Alpes